Contre visite médicale à l’initiative de l’employeur à Rouen

L’absentéisme est un enjeu important et touche toutes les entreprises. Il impacte l’organisation du travail, les relations entre salariés et peut mettre à mal la santé financière de l’entreprise :

  • Indemnités complémentaires à payer au salarié absent
  • Perte de productivité, le salarié n’étant pas toujours remplacé
  • Heures supplémentaires ou intérim, si le salarié absent est remplacé par un intérimaire ou un CDD
  • Climat social tendu
  • Retards de livraisons
  • Perte de confiance des clients….

Les arrêts de travail des salariés sont majoritairement justifiés, mais les arrêts dits de confort tendent à se multiplier.

Verilor vous propose un service de contre-visite médicale, afin de lutter contre le phénomène d’absentéisme abusif.

La contre-visite médicale permet de veiller à ce que les arrêts de travail soient utilisés uniquement dans le cadre d’une pathologie.

L’employeur tenu de verser une indemnisation en cas de maladie du salarié peut, en vertu de l’art L 1226-1 du code du travail, exercer une contre-visite médicale. La mise en œuvre de la contre-visite n’est pas liée à un motif particulier.

Un employeur peut donc y recourir dès qu’il a un doute, et dès lors que l’absence couvre une durée supérieure ou égale à 8 jours consécutifs.

Un médecin mandaté par l’employeur réalise un diagnostic pour vérifier la réalité de l’arrêt de travail d’un salarié, consécutif à maladie ou accident ; plus exactement, la réalité de l’incapacité de travail qui en découle.

Une politique de contre-visite médicale des arrêts de travail c’est :

  • Une réduction de l’absentéisme;
  • Une politique préventive et dissuasive;
  • Rétablir un climat social plus sain dans votre entreprise.
demande de contrôlecontre visite médicale Rouen

Les entreprises à Rouen

Rouen est une ville de Normandie (76) de plus de 110.000 habitants. Chef-lieu et capitale administrative de toute la Normandie, elle est la trente neuvième commune la plus peuplée de France.

Connue dans toute la France pour un Moyen-âge riche et dont les vestiges architectoniques persistent aujourd’hui, elle est aussi un lieu touristique. Ville traversée par la Seine, elle présente l’atout économique d’avoir accès indirectement à la manche et par conséquent a la mer et océans. Elle a aussi l’avantage de se situer a à peine 136 km de la capitale, Paris.

L’économie la plus frappante lorsque l’on rentre dans la ville est issue de l’industrie ferroviaire : les transports. Gérées à la fois par des entreprises publiques et privées, les lignes de bus et de tramway sont très nombreuses et ne cessent de se développer. L’insistance de la commune sur les transports en commun se fait voir de loin, et ses avantages pour la population, comme pour les entreprises sont nombreux.

Le chiffre total des emplois dans l’agglomération est de 176 300, dont 75 500 se situent à Rouen. Or, la population de Rouen, comprenant son aire urbaine, monte à plus de 600.000 habitants. Rouen n’en comprend qu’1/6eme et concentre pourtant presque la moitié des emplois. Un marché d’intérêt national y est également présent.

Mais la chose la plus novatrice et choquante c’est bel et bien le lancement d’une monnaie locale, l’agnel, du presque-jamais-vu en France. Étendre un tel projet dans une ville aussi grande depuis 3 ans est un grand challenge pour la commune, les habitants et les entreprises qui veulent s’en servir.

Cette monnaie est d’ailleurs le signe d’une volonté tendant vers l’indépendance économique. Du côté portuaire, Rouen n’est que le 28eme port de France. Cependant, la production de pétrole n’est pas négligeable. La raffinerie Petite-Couronne y domine et est très présente financièrement.demande de contrôle