Contre visite médicale à Bordeaux

La contre-visite médicale est un dispositif au service des employeurs pour lutter contre l’absentéisme dans les entreprises.

Suite à un arrêt maladie, l’employeur peut mandater un médecin par l’intermédiaire de notre société pour que celui-ci vérifie la réalité de l’arrêt, et que les conditions d’horaires imposées ainsi que l’adresse signalée par l’employé sont scrupuleusement respectées.

L’employé n’est pas informé du contrôle et a l’obligation de s’y soumettre. S’il refuse la contre-visite ou ne respecte pas ses obligations, l’employeur peut alors suspendre le versement des indemnités compensatrices de salaire.

Ce dispositif offre de nombreuses opportunités. Tout arrêt ayant des incidences sur les autres employés et pouvant engendrer une mauvaise ambiance voire un conflit, l’employeur peut anticiper toutes les mesures nécessaires en cas de prolongation d’arrêt de travail.

Cette mesure dissuasive évite les problèmes de productions et économiques. En effet, qui dit absentéisme dit paiement d’heures supplémentaires, frais d’agence intérim et même difficultés de remplacement de personnel.

Elle permet également de repérer les employés les plus consciencieux, les fraudeurs, de mieux organiser les charges de travail, d’avoir une meilleure communication avec ses employés, et d’avoir une connaissance plus approfondie de la situation personnelle de certains salariés. contre visite medicale bordeaux

Les entreprises à Bordeaux

Célèbre pour son vin ou sa gastronomie, la métropole bordelaise rencontre un succès grandissant auprès des touristes, nouveaux arrivants mais aussi en termes d’emplois.

Connexion TGV à Paris, développement de nouvelles zones d’activités, écoquartiers, réaménagement des quais, les raisons sont nombreuses pour venir s’installer à Bordeaux.

Si la commune de Bordeaux ne comporte que 250 000 habitants, le regroupement métropolitain rassemble quant à lui plus de 770 000 habitants. L’évolution démographique est plus premier indicateur du développement croissant que connaît la cité du vin avec 1,5% d’habitants en plus chaque année (de 2009 à 2014).

En 2016, la ville comportait près de 28 000 entreprises soit une augmentation de 4,9% par rapport à l’année précédente. Parmi les secteurs qui recrutent le plus, on retrouve les services collectifs et les services aux entreprises.

C’est principalement au niveau de la santé et de l’action sociale que la croissance est la plus forte pour Bordeaux. Le développement de ces secteurs tertiaires s’accentue en parallèle d’un maintien de l’activité des entreprises industrielles.

Par ailleurs, grâce au tourisme, l’hôtellerie et la restauration ont le vent en poupe et représentent près de 20 000 équivalents temps plein.

Cependant, l’élément qui joue en la défaveur de la « Belle Endormie » est son manque d’attractivité envers les cadres. Le potentiel « technopolitain » est faible par rapport aux autres grandes métropoles (10,7% de cadres pour Bordeaux contre 12,3% en moyenne pour les autres métropoles).

La ville girondine est donc créatrice d’emplois mais peine encore à attirer les cadres pour exprimer pleinement son potentiel.

Le succès de la métropole bordelaise et l’attractivité touristique sont des leviers pour poursuivre le développement d’une ville qui grandit aujourd’hui plus vite que les autres.

 

CLIQUEZ ICI POUR NOUS MANDATER