Rachat de crédit, regroupez vos crédits en ligne

Quel est votre projet ?

Montant de votre prêt

Durée de votre prêt

ans

Mensualité

Êtes-vous propriétaire

Nom de crédits en cours

Taux d'intérêt avant négociation

%

Taux d'assurance

%

Demande de crédit

Votre demande de financement en 4 minutes.

Demande de crédit

Votre demande de financement en 4 minutes.

Demander un rachat de crédit

Votre demande de rachat de crédit en 4 minutes.

Rapide

Meilleur taux

Sans engagement

Montant de votre prêt


✔️ Sans engagement ✔️ Réponse instantanée

Simulation de rachat de crédit en ligne

Le rachat de crédit en ligne est une opportunité pour réaliser de belles économies au quotidien et faire baisser votre taux d’endettement, dès lors que vous avez souscrit à plusieurs crédits, quel qu’en soit le type.

Cette opération qui permet de regrouper différents crédits en un seul revient dans les formalités à souscrire un nouveau prêt auprès d’un organisme, qui se charge de ce rachat.

Pour cette souscription, l’utilisation de notre simulateur est tout aussi importante que pour un prêt personnel ou encore un prêt immobilier, car il offre plusieurs avantages dans vos démarches.

Tout d’abord, la simulation de rachat de crédit en ligne, qui est sans engagement, vous permet dans un premier temps d’évaluer plus précisément votre situation. En effet, les différentes informations demandées nécessitent de connaître le nombre de crédits que vous avez en cours ainsi que le montant, pour lister les crédits objets du regroupement.

En donnant ces informations simples, vous pouvez déjà définir plus finement le montant qu’il vous reste à régler sur votre mensualité de prêt immobilier par exemple. Cet outil peut aussi vous aider à calculer le montant global des mensualités cumulées, et à redéfinir votre taux d’endettement.

En simulant votre rachat de crédit, vous pourrez apprécier les économies potentielles sur vos mensualités, que vous souhaitiez financer un autre projet, comme l’achat d’une voiture, ou bien simplement baisser vos mensualités pour regagner en pouvoir d’achat.

Il s’agit d’un procédé rapide et sans engagement, qui offre la possibilité de vous aider dans la baisse de vos mensualités, à partir de quelques informations sur votre situation personnelle et financière, et sur vos emprunts en cours.

La baisse potentielle de votre taux d’endettement est une opportunité qui ne vous prendra que quelques minutes en ligne sur notre simulateur Verilor. Que vous soyez propriétaire ou non, et quel que soit le nombre de crédits en cours, il sera intéressant d’évaluer cette possibilité du rachat de crédits.

Regroupez vos crédits et baissez votre taux d’endettement de 30 %

Selon votre profil, et les différents crédits que vous avez déjà souscrits, vous pourrez largement bénéficier d’une baisse de votre taux d’endettement et des mensualités. Certains organismes affichent ainsi un potentiel de baisse de 30%, tandis que d’autres dépassent les 50%, selon vos prêts en cours et les modalités de remboursement.

A quel taux pouvez-vous vous endetter au maximum ?

En théorie, le taux d’endettement ne doit pas dépasser 33% pour les banques qui étudient votre dossier, et qui décident ou non de vous octroyer un prêt. Cela signifie que la somme des mensualités de remboursements doit être inférieure au tiers de vos revenus.

Pour le Haut Conseil de Stabilité Financière, un ménage ne devrait pas dépasser les 35% d’endettement par rapport à ses ressources. Dès lors que l’ensemble de vos remboursements dépasse ce taux, il serait pertinent d’étudier un rachat de crédits.

Lorsque vous allez faire une demande de crédit conso par exemple, afin de financer l’achat d’une voiture, ou de différents produits d’équipements, l’organisme bancaire va devoir étudier votre taux d’endettement pour calculer votre capacité d’emprunt.

Vous devrez alors lui fournir une série de documents sur votre situation financière et professionnelle, pour lui garantir cette capacité de remboursement.

Si votre taux d’endettement, en comptant ce crédit, dépasse les 35%, il y a de fortes chances que votre demande essuie un refus. C’est pourquoi le regroupement de crédits est une solution pertinente dans ce cas, vous permettant de faire baisser le taux d’endettement, et d’être éligible à un nouveau prêt.

Comment le rachat de crédit fait baisser votre endettement ?

Si vous vous demandez comment fonctionne le taux d’endettement, c’est très simple : il s’agit de diviser vos revenus mensuels par vos charges, constituées de vos différents crédits et dettes, ou en comptant votre loyer si vous êtes locataire.

Par exemple, pour un revenu total de 4000 euros chez un ménage, avec une mensualité de prêt immobilier de 1000 euros, puis 200 euros de crédit voiture, le taux d’endettement se calcule de cette façon : 

1200 euros de crédits / 4000 euros de revenus = 0,3 soit 30% de taux d’endettement.

Ce ménage pourrait ainsi prétendre à rembourser une mensualité de 100 euros sans problème, qui monterait son taux d’endettement à 32,5%, et éventuellement de 200 euros, qui monterait le taux à 35%, ce qui serait le maximum.

Si ce ménage sollicite un rachat de crédit, il pourrait voir baisser ses mensualités à 900 euros au total, contre 1200 euros actuellement, en allongeant la durée du remboursement.

Son nouveau taux d’endettement sera alors de 900/4000, soit de 22,5%, de quoi envisager un nouveau crédit avec une mensualité pouvant aller jusqu’à 500 euros.

Par ce regroupement de crédit, le taux d’endettement baisse ainsi de façon significative, de l’ordre de 25% dans cet exemple, mais la baisse peut être encore plus forte selon votre situation et le type de crédits en cours.

En plus d’apporter plus de sécurité dans votre gestion budgétaire au quotidien, le rachat de crédits va donc permettre le financement de nouveaux projets, qui pourront alors passer par le crédit.

La plupart des organismes proposent d’ailleurs d’intégrer directement un nouveau crédit au moment du rachat, pour que vous n’ayez qu’un seul prêt au total, avec des conditions plus avantageuses.

Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit consiste à regrouper plusieurs prêts existants sous un seul et unique nouveau crédit, souscrit auprès d’un unique organisme, et qui se rembourse alors avec une seule mensualité.

L’établissement va reprendre les remboursements des anciens crédits à son compte pour proposer un nouveau prêt qui englobe les précédents, bien souvent en allongeant la durée du crédit pour que la nouvelle mensualité soit inférieure à la somme des anciennes mensualités.

Cette opération concerne tout type de crédits, aussi bien à la consommation que prêt immobilier, ou encore vos dettes, et elle offre plusieurs avantages intéressants, et principalement la baisse des mensualités.

Quel impact sur le taux d’endettement ?

Cette baisse va impacter votre taux d’endettement, qui va donc baisser également, vous permettant de retrouver une sérénité dans la gestion de votre budget, et d’envisager d’autres projets.

Dans certains cas, la baisse de la mensualité ne sert pas forcément à souscrire un autre crédit, mais simplement à regagner en pouvoir d’achat, et en capacité d’épargne, pour les ménages ayant souscrit plusieurs crédits.

La baisse sur le taux d’endettement peut facilement atteindre 20 à 30%, passant par exemple d’une somme de mensualités à 1200 euros, à une nouvelle mensualité unique de 900 euros. 

Plus vous pourrez jouer sur l’allongement de la durée du nouveau crédit, et plus la baisse du taux d’endettement s’en ressentira. Attention toutefois, car cet allongement s’accompagne logiquement d’une hausse du coût total du crédit.

Réduction de vos mensualités jusqu’à -60%

De la même manière, le montant de votre nouvelle mensualité pourra être fortement revu à la baisse lors d’un regroupement de crédits. Il est en effet possible de bénéficier d’une chute de 60% de votre mensualité, par rapport au montant des mensualités précédentes.

Par exemple, vous pourrez passer d’un ensemble de mensualités de 1400 euros, qui comprend un prêt immobilier de 1100 euros, un crédit moto de 100 euros et un prêt personnel de 200 euros, à une nouvelle mensualité unique de 700 ou 800 euros euros, grâce au rachat et l’allongement des remboursements au total.

La possibilité de bénéficier d’une baisse importante des mensualités va aussi dépendre du montant des crédits en cours, et du reste à rembourser, notamment pour les prêts immobiliers.

Quelles différences entre le rachat de crédits propriétaire et locataire ?

Le rachat de crédits peut s’appliquer à l’ensemble des prêts existants sur le marché, y compris des dettes personnelles. Dans les deux cas, cela impliquera un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total.

Le rachat de crédit propriétaire

Le rachat de crédit propriétaire est tout simplement une opération de regroupement de crédits qui concerne une personne propriétaire de son logement principal, ou également d’une résidence secondaire ou d’autres biens.

En tant que propriétaire vous pourrez bénéficier de conditions avantageuses en matière de rachat de crédit, tout simplement en raison des garanties financières supplémentaires apportées par votre patrimoine immobilier.

Le rachat de crédit pour un propriétaire peut par ailleurs intégrer des crédits à la consommation ainsi qu’un prêt immobilier, mais ce n’est pas automatique. Pour qu’un rachat de crédit soit considéré de la catégorie du rachat immobilier, il faut que la part des remboursements destinée au crédit immobilier soit supérieure à 60% de l’ensemble.

Dans le cas où vous êtes propriétaire mais vous avez déjà remboursé votre crédit immobilier, vous pouvez malgré tout bénéficier d’un regroupement de crédits à la consommation, et utiliser votre bien en tant qu’hypothèque pour la garantie.

Le rachat de crédit locataire

Dans le cas où vous êtes locataire, le rachat de crédit reste tout à fait envisageable, et il ne concernera donc que différents types de crédits à la consommation, avec des prêts travaux ou auto, des crédits renouvelables, prêts personnels, dettes ou découvert bancaire.

C’est une excellente option qui permet de retrouver du pouvoir d’achat et de la latitude au niveau de vos dépenses, même si l’opération ne concerne pas un prêt immobilier.

L’accumulation de crédits conso, comme les prêts personnels ou autres crédits affectés, peut vite peser sur le budget d’un foyer, et il peut être sain et pertinent de baisser votre endettement, par exemple en cas de changement important, avec la naissance d’un enfant.

Les étapes du regroupement de crédits ?

Le regroupement de crédits fonctionne dans son principe sur le même modèle que la souscription à un nouveau prêt, avec une première étape essentielle qui est la bonne analyse de votre situation financière.

Pour pouvoir bénéficier au mieux des avantages d’un regroupement, il est en effet indispensable de connaître précisément votre situation, avec le nombre et et le type de crédits en cours, et votre taux d’endettement.

D’une part ces informations vous seront demandées, et d’autre part elles sont capitales pour connaître et comprendre la baisse potentielle des mensualités et du taux d’endettement que vous pouvez obtenir.

A cette étape, vous pourrez alors utiliser notre simulateur de rachat de crédit en ligne, en entrant ces informations obtenues, pour évaluer l’impact d’une durée de remboursement plus longue.

Ensuite, vient le moment crucial de la comparaison des offres de rachat, qui peut se faire notamment en fonction des taux proposés selon les établissements. En prenant comme référence ce TAEG du nouveau prêt (qui comprend les frais de dossier), vous pourrez efficacement comparer le coût de ces différents rachats.

Lorsque vous aurez fait votre choix, vous pouvez donc faire une demande en ligne, qui, sous réserve d’acceptation avec une réponse de principe, nécessitera l’envoi des documents justificatifs nécessaires.

A cette étape, il est conseillé de bien vérifier les options et modalités de remboursement, et notamment la durée de remboursement choisie et l’impact sur la mensualité.

Si votre demande est acceptée, vous n’aurez plus qu’à signer ce rachat de crédit. Il faut aussi noter que bien souvent l’assurance emprunteur sera fortement conseillée pour un rachat de crédits consommation d’un certain montant.

Pour un rachat de prêt immobilier, cette assurance sera indispensable.

Vous n’aurez plus qu’à attendre ensuite le déblocage des fonds, qui va se traduire par le regroupement de vos différents crédits par l’organisme, et vous n’aurez plus qu’à rembourser le nouveau prêt.

Quelles pièces justificatives pour souscrire un rachat de crédit ? 

Plusieurs types de documents justificatifs vont être demandés lors de la souscription à un rachat de crédit.

D’abord, le volet personnel des pièces concernera des documents relatifs à votre identité et votre situation conjugale, comme un contrat de mariage, et il faudra également fournir des pièces liées à votre situation professionnelle, avec des bulletins de paie, ou un contrat de travail.

Ensuite, le volet financier va nécessiter de fournir pour chaque crédit les copies des offres ainsi que des tableaux d’amortissement de ces emprunts en cours, qui seront la base de calcul de l’opération de regroupement. D’autres pièces comme le dernier avis d’imposition peuvent être nécessaires.

La bonne constitution de ce dossier de rachat est cruciale pour favoriser l’acceptation de votre demande, l’idée étant de convaincre la banque que vous avez bien la capacité de rembourser ce nouveau crédit, même s’il va permettre une baisse des mensualités.

Quels sont les taux d’un rachat de crédits ?

Les taux qui vont s’appliquer pour un rachat de crédits sont sensiblement les mêmes que ceux des crédits à la consommation, si ce regroupement ne concerne qu’eux, ou ceux des crédits immobiliers, si c’est un rachat de prêt immobilier.

Comme l’opération revient à souscrire un seul nouveau crédit, l’organisme appliquera globalement le même taux en vigueur que pour ses autres crédits. Comme l’opération va jouer sur l’allongement de la durée de remboursement, ce taux pourra ainsi augmenter logiquement avec ce facteur.

Si les taux moyens sur 20 ans pour un prêt immobilier tournent autour de 2 à 2,5%, alors vous pourrez espérer viser ce taux pour votre opération de rachat. Pour un regroupement de crédits uniquement à la consommation, le taux est généralement un peu plus élevé.

Étant donné que les taux varient d’une année à l’autre, notamment en fonction de la conjoncture et des décisions au niveau des banques centrales, la meilleure chose à faire reste d’utiliser un simulateur ou comparateur en ligne pour vérifier les taux en vigueur et les comparer selon les organismes.

Quel organisme choisir pour faire un rachat de crédits ?

Le rachat de crédits est aujourd’hui proposé par presque tous les organismes qui octroient des prêts immobiliers et des crédits à la consommation. 

Il n’est donc pas difficile de trouver un établissement qui proposera ce type de prestation. Par contre, il peut être complexe de choisir le bon organisme étant donné le grand nombre de concurrents.

La meilleure et unique solution pour bien choisir l’établissement bancaire est d’utiliser notre outil en ligne chez Verilor, qui va faire ce travail de recherche à votre place, et de façon automatisée.

Le simulateur va pouvoir en quelques clics vous proposer les meilleures offres de rachat de crédit du marché, que vous pourrez évaluer et comparer rapidement, sans avoir perdu de temps dans votre recherche.

Il vous suffira de choisir l’organisme qui propose le TAEG le plus bas, et les conditions générales les plus intéressantes.

Quels sont les différents types de rachats de crédits ?

Le rachat de crédit est aussi pratique pour regrouper des crédits conso que pour racheter également un prêt immobilier. Dans tous les cas, c’est une opération gagnante pour vous, qui procure de nombreux avantages.

Le rachat de crédit consommation

La première possibilité est un rachat de crédit qui ne concerne que des prêts à la consommation, et/ou des dettes personnelles et découverts bancaires.

Sans prêt immobilier, la liste est quand même longue, tout comme les possibilités de réduire vos mensualités. Vous pourrez ainsi racheter vos crédits renouvelables, ou revolving, des crédits conso affectés, comme un prêt travaux, un crédit auto ou moto, des prêts personnels sans justificatifs…

Plus vous cumulez de crédits conso, notamment d’un certain montant, comme un prêt travaux de 15 000 euros, un prêt auto de 20 000 euros, et des crédits non affectés, et plus la baisse potentielle sera importante sur votre mensualité nouvelle.

Le rachat de crédit consommation et immobilier

L’autre catégorie de rachat de crédit est celle qui inclut un prêt immobilier dans l’opération. Pour que le rachat de crédit soit catégorisé comme tel, et donc qu’il se traduise par la souscription d’un prêt immobilier, il faut que la part de l’immobilier dépasse les 60% du montant total de ce regroupement.

Les rachats de crédit qui prennent en compte un prêt immobilier sont toujours des opérations très intéressantes, qui font baisser parfois drastiquement votre mensualité et votre taux d’endettement, par un allongement de la durée du crédit.

Dans quelles situations est- il intéressant de regrouper ses crédits ?

L’opération de regroupement est intéressante à plus d’un titre pour tout emprunteur, et il procure plusieurs avantages selon votre situation. Il faut simplement savoir que la baisse du montant des mensualités suppose l’allongement de la durée du crédit.

Pour baisser vos mensualités

Le premier avantage que procure le rachat est une baisse significative de vos mensualités qui peut aller de 30 à 60% selon les cas. 

C’est une excellente manière de baisser votre taux d’endettement, qu’elle qu’en soit la finalité. La nouvelle et unique mensualité sera bien plus faible grâce à l’allongement de la durée du prêt, en comparaison à la somme des mensualités avant l’opération.

Aussi, la lisibilité sera améliorée sur vos dépenses, avec un seul crédit unique à rembourser et donc une unique échéance, et un seul interlocuteur pour l’ensemble, et bien sûr un taux unique.

Acheter un bien immobilier

Il est assez courant qu’une opération de rachat de crédit puisse servir à souscrire un nouveau prêt pour l’acquisition d’un bien immobilier.

En passant par exemple d’une somme de mensualités de 1400 euros à une nouvelle mensualité de 800 euros, vous pouvez dégager une nouvelle capacité d’emprunt de plusieurs centaines d’euros.

Un taux d’endettement de 40% au moment de l’opération pourra descendre à 20% selon les cas, vous mettant dans de bonnes dispositions pour souscrire un prêt immobilier. 

L’achat d’un bien immobilier lors du rachat de crédit doit être réalisé en même temps, avec la souscription au nouveau prêt incluse dans ce regroupement de crédit, pour pouvoir bénéficier de tous ses avantages.

Obtenir de la trésorerie pour un nouveau projet

Le regroupement ne sert pas qu’à financer un projet immobilier, mais peut être la bonne solution pour dégager de la trésorerie supplémentaire, quel qu’en soit le projet.

En baissant les mensualités, vous obtiendrez plusieurs centaines d’euros d’économies chaque mois, qui pourront servir à financer ce que vous souhaitez, comme des achats d’équipements, ou des loisirs.

Les organismes vous proposeront également d’inclure si vous le souhaitez un nouveau crédit conso dans cette opération, pour financer un nouveau projet.

Augmenter son pouvoir d’achat : rééquilibrez la gestion de votre budget

Enfin, si vous ne portez pas spécialement de nouveau projet, le rachat de crédit est très efficace pour pouvoir simplement augmenter votre pouvoir d’achat au quotidien, et retrouver une certaine souplesse, avec un reste à vivre plus important.

Cela peut vous être utile pour retrouver une capacité à épargner, ou simplement pour faire face plus facilement aux dépenses de la vie quotidienne.

Pour évaluer l’intérêt d’un regroupement de prêts, utilisez le simulateur, car les baisses vont notamment dépendre du capital restant dû, et il faudra prendre en compte la majoration du coût global.

Regroupement de crédits et difficultés financières

Cette solution d’un regroupement de crédit est souvent la meilleure lorsqu’il s’agit d’éviter des situations de surendettement, et il est conseillé d’anticiper dans ce type de situation, pour éviter de vous retrouver en interdit bancaire au moment de la demande.

Rachat de crédit et surendettement

La situation de surendettement correspond au moment où vous éprouvez des difficultés à rembourser vos échéances, et où vos revenus deviennent insuffisants pour couvrir vos mensualités.

Plutôt que de tomber dans une spirale qui pourrait vous amener à être fiché à la Banque de France, il est intelligent de faire une demande de rachat de crédit lorsqu’il en est encore temps, afin de gagner du pouvoir d’achat et faire baisser ce taux d’endettement.

En regagnant plusieurs centaines d’euros chaque mois avec un regroupement, vous éloignerez le risque de surendettement. Regroupez vos crédits avant qu’il ne soit trop tard dans de telles situations.

Rachat de crédit et FICP

Le FICP est le Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers de la Banque de France, qui va inscrire les emprunteurs ayant connu des problèmes pour honorer leurs mensualités.

Une fois que vous êtes inscrits à ce fichier, il devient très difficile de pouvoir souscrire un nouveau prêt, et donc de bénéficier d’un rachat de crédits, car tout organisme se doit de vérifier le fichier avec l’octroi d’un crédit.

Il existe parfois des exceptions, notamment si vous pouvez utiliser votre résidence principale en hypothèque pour garantir le rachat de crédit, mais de façon générale il vous faudra d’abord solder le dû pour sortir du fichier de la Banque de France.

Rachat de crédit et interdit bancaire

La situation d’interdit bancaire revient à l’inscription aux fichiers de la Banque de France, le FICP ou le FCC, qui concerne plutôt les problèmes de paiement par chèque.

L’inscription maximale au FICP est de 8 années, mais la meilleure chose à faire dans ce cas est de sortir au plus vite en réglant vos dettes. Il ne sera donc pas possible, ou alors très délicat, de trouver un rachat de crédit en étant interdit bancaire.

Verilor : comparez les meilleurs rachat de crédit

L’avantage de Verilor en matière de regroupement de prêts, est que les outils que nous mettons à votre disposition vous permettent de trouver facilement et rapidement les meilleures offres de rachat de crédit disponibles sur le marché, en fonction de votre situation.

Vous pouvez en effet bénéficier d’un gain de temps précieux lors de votre recherche, sans être perdus dans la masse d’offres concurrentes qui existent en ligne notamment. 

Aussi, le simulateur, en demandant simplement quelques informations utiles sur votre situation et vos crédits, vous permet d’accélérer le processus de recherche, et de prendre conscience des économies potentielles et de la baisse de vos mensualités possible.

De plus, la comparaison devient un jeu d’enfant entre les offres présélectionnées correspondant à vos besoins, car vous n’avez qu’à évaluer les rachats de crédits en fonction du taux d’intérêt, ou TAEG.

4.3/5 - (3 votes)