Pourquoi prendre une assurance entreprise ?

Pourquoi prendre une assurance entrepriseDès la création d’une entreprise, il est primordial pour l’entrepreneur de prendre une assurance.

Ceci, pour éviter la disparition de l’entreprise si jamais des évènements sinistres mettent en péril la situation financière de celle-ci.

Il existe différentes sortes d’assurance parmi lesquelles un entrepreneur est obligé de se souscrire afin de prévenir les risques.

Savez-vous qu’il existe différentes sortes d’assurances ?

Les assurances ne doivent pas être négligées surtout pour les entreprises. Même si le coût semble un peu élevé, s’assurer est toujours important afin de se prémunir des risques.

En effet, les entreprises non assurées se mettent en danger puisqu’aucune situation n’est exempte de risque. Il existe de nombreuses garanties pour l’entreprise.

L’assurance des biens

Tous les biens de l’entreprise sont assurés par cette assurance, tels que les matériels, les outils, les stocks, les véhicules ou les locaux. Il faut, par exemple, assurer le local professionnel puisqu’il est toujours exposé à de nombreux risques comme un incendie, une inondation ou autres catastrophes naturelles qui causent des dommages et des dégâts.

Les dédommagements versés à la compagnie permettront de reprendre rapidement ses activités et de louer de nouveaux locaux provisoirement.

L’assurance des stocks

L’assurance des stocks est souvent indispensable surtout pour les entreprises spécialisées dans l’export, l’import, la transformation ou la distribution des biens.

Elle permet d’assurer les pertes et les dommages de l’entreprise sur les marchandises ou les matières premières, que celles-là soient en mouvement ou dans les locaux. Après un sinistre, l’assurance couvre les frais de redémarrage de l’entreprise.

L’assurance responsabilité civile professionnelle

Plusieurs assurances garantissent les dommages ayant été causés par l’activité de l’entreprise. L’assurance responsabilité civile professionnelle couvre l’entreprise en cas de dommages matériels, immatériels et corporels causés par un tiers ou par l’activité de l’entreprise.

La garantie décennale et l’assurance dommages-ouvrages

Pour les entreprises spécialisées dans le bâtiment, la garantie décennale et l’assurance dommages-ouvrages assurent le maître d’ouvrage et le constructeur.

La garantie décennale permet au constructeur de couvrir les dommages considérables remettant en cause la solidité du bâtiment. Le maître d’ouvrage peut recevoir une indemnisation en cas de dommages sévères qui remettent aussi en cause la solidité du bâtiment.

Les assurances pour les dirigeants et les salariés

Il existe des assurances qui ont pour but de couvrir les dirigeants et les salariés. Cette assurance permet de couvrir les risques d’accident de travail, la maladie professionnelle ou encore le chômage.

Les assurances obligatoires et facultatives

Bien qu’il n’y ait pas de listes exactes ni de loi qui oblige les entrepreneurs à s’assurer, l’assurance professionnelle reste indispensable pour toutes les entreprises. L’assurance à laquelle une entreprise doit se souscrire dépend de son activité. Il existe quand même des assurances qui sont obligatoires et d’autres, facultatives.

Les professions réglementées telles qu’un dentiste, un médecin, un expert-comptable sont obligées de se souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle. Cette dernière couvre déjà les trois types d’assurances qui sont : l’assurance des biens, de l’activité et des personnes.

La responsabilité décennale est aussi obligatoire pour ceux qui œuvrent dans l’immobilier.

Certains biens de l’entreprise doivent également être assurés. Par exemple, l’assurance des locaux professionnels doit être visible dans le bail du local commercial. Les véhicules du personnel doivent être assurés s’ils sont à la disposition du salarié depuis plus de cinq ans.

Si l’entreprise emploie des salariés, il est évident qu’elle doit avoir une assurance contre les accidents de travail. Même s’il n’y a pas beaucoup de salariés, cette assurance est obligatoire pour toutes les entreprises, peu importe son activité.

En général, elle couvre les accidents sur le lieu du travail durant les heures de travail. Il y a aussi les accidents liés au travail et durant les déplacements professionnels.

Certaines assurances sont tout de même facultatives, même s’il est vivement conseillé d’y souscrire pour mettre l’entreprise hors de danger. L’assurance de biens permet de minimiser les risques en cas de perte ou de détérioration des biens.

Par exemple, s’il y a un vol, une explosion, un dégât des eaux ou encore un incendie, l’entreprise n’aura rien à craindre puisqu’elle s’y est déjà préparée grâce à l’assurance.

La souscription à une assurance sur la perte de la valeur vénale du fonds de commerce ou encore la perte d’exploitation est aussi possible, mais pas obligatoire. L’assurance sur la perte d’exploitation couvrira les frais nécessaires pour redémarrer les activités de l’entreprise.

Les assurances sur la responsabilité civile environnementale sont également dans la liste des assurances non obligatoires. De même pour l’assurance sur les régimes complémentaires à la sécurité sociale ou l’assurance homme clé.

Actuellement, plusieurs moyens sont disponibles afin d’assurer son entreprise : contacter les services d’assurances directement par téléphone, en ligne ou faire appel à un courtier.

5/5 - (1 vote)