Faire une demande de microcrédit sans avis d’impôt

Le microcrédit sans avis d’impôt

Vous n’avez pas d’avis d’impôt, vous n’êtes pas imposé, mais vous êtes à la recherche d’un financement ? Sans doutes avez-vous rencontré des difficultés auprès du système bancaire traditionnel.

Pas de panique, une solution pensée pour vous existe. Il s’agit du microcrédit social, un dispositif spécifiquement créé pour lutter contre l’exclusion bancaire et aider ceux qui ne peuvent pas accéder aux crédits classiques.

En bref, un microcrédit social c’est :

  • Une solution de financement qui n’exige pas systématiquement un avis d’impôt.
  • Une alternative aux crédits bancaires classiques, souvent moins adaptés.
  • Une aide conditionnée à certains critères, accordée sur dossier.
  • Un dispositif qui peut être complété par d’autres solutions de financements.

Ne pas avoir de fiche d’imposition, qu’est-ce que ça signifie ?

Tous les ans, c’est le même rituel. A l’approche du printemps, tous les Français vont déclarer, en ligne ou en version papier, leurs revenus de l’année passée pour recevoir leur avis d’imposition.

Mais dans certaines situations, vous n’avez pas de fiche d’imposition. Cela peut être le cas si vous n’avez pas encore reçu votre premier avis d’imposition, par exemple si vous avez été récemment émancipé du foyer fiscal de vos parents.

Il est aussi possible que, faute de revenus suffisants, un avis de non-imposition vous ait été remis par l’administration fiscale. Quelle que soit la raison, ne pas avoir de fiche d’imposition, attestant de certains revenus, peut être un élément bloquant, notamment dans la recherche d’un prêt.

Les difficultés à trouver un crédit sans avis d’impôt

Si vous recherchez un crédit, vous avez peut-être déjà été confronté à la rudesse du système bancaire. La plupart des banques attendent du demandeur un certain nombre de preuves de solvabilité : fiches de paie, contrat de travail…

Cependant, un document est jugé essentiel par la plupart des établissements bancaires : l’avis d’impôt sur le revenu. Ce document vient attester du revenu fiscal de référence et donc de la capacité d’emprunt du demandeur.

En l’absence d’un tel document, l’obtention d’un crédit semble donc mission impossible. Malgré tout, un dispositif existe, pensé justement pour les personnes avec de faibles revenus et exclus du système bancaire : le microcrédit social. 

Microcrédit, comment ça fonctionne sans avis d’impôt ?

Si vous n’avez pas de fiche d’imposition, alors sans doute est-ce dû à de trop faibles revenus. Dans cette situation, vous pouvez prétendre au microcrédit social, un prêt garanti en partie par l’État, la Caisse des Dépôts, la Banque de France et l’organisme prêteur.

Ce dispositif s’adresse à toute personne dont les ressources sont insuffisantes pour contracter un prêt personnel classique : 

  • Faibles et très faibles revenus
  • Personnes en précarité sociale ou professionnelle
  • Étudiants, personnes en CDD ou en intérim
  • Interdits bancaires et personnes en surendettement
Pièces à fournir pour une demande de microcrédit sans avis d'impôt.

En l’absence d’un avis d’imposition, ce type de crédit est donc parfaitement adapté pour financer un projet personnel ou professionnel.

Accessible selon vos ressources, avec ou sans apport personnel, il peut monter jusqu’à 12 000€ selon le projet et bénéficie de taux d’intérêt modérés voire nuls dans certaines situations.

Quelles conditions pour obtenir un microcrédit social sans avis d’impôt ?

L’absence d’avis d’imposition ne vous exclut pas pour autant de l’accès à un financement. Gardez tout de même en tête qu’il s’agit d’un dispositif de micro crédit spécifique, délivré sur dossier.

Pour le préparer dans les meilleures conditions, nous vous conseillons donc de prendre contact avec l’établissement de liaison.

Microcrédit social, pour les exclus du système bancaire

Le microcrédit social est un dispositif de mini crédit, à faible montant, pensé pour les personnes coupées des canaux bancaires traditionnels.

S’il ne s’agit pas d’un prêt personnel sans justificatif, il nécessite cependant moins de garanties qu’un crédit traditionnel. L’absence de revenu fiscal imposable n’est donc pas un élément bloquant lors de l’étude de votre dossier. 

Les justificatifs à fournir

Si le microcrédit social ne nécessite pas d’avis d’imposition, il ne s’agit pas pour autant d’un crédit sans justificatif.

Ce dispositif est délivré sous certaines conditions. Si elles peuvent varier d’un établissement à l’autre, certaines restent malgré tout communes : 

  • Pièce d’identité
  • RIB (Relevé d’Identité Bancaire)
  • Déclaration de revenus, même sans avis d’imposition 
  • Preuves de projet

Si vous n’êtes pas imposable, des pièces justifiant de vos revenus pourront vous être demandées. Pour un salarié, il peut s’agir de la fiche de paie, tandis que pour un indépendant, les comptes de résultats ou bilans peuvent être requis.

Si vous ne faites pas le prêt seul, le co-emprunteur devra aussi fournir des documents justificatifs. 

Où obtenir un microcrédit social sans avis d’imposition ?

Vous souhaitez faire un prêt sans avis d’imposition ? Alors le microcrédit social est une solution conçue pour répondre à votre besoin. Un grand nombre d’organismes proposent ce dispositif : 

  • ADIE : L’ADIE permet aux professionnels d’emprunter de 300€ à 12 000€ pour 6 à 48 mois.
  • Banque Postale : La Banque Postale propose des microcrédits allant jusqu’à 5 000€ sur 60 mois.
  • BNP : La BNP propose le mini-prêt pouvant aller jusqu’à 1 000€ sur une période de 3 mois.
  • CAF : La CAF propose un emprunt de 200€ à 3 500€ pour un délai de 3 à 36 mois.
  • CCAS : Les CCAS proposent un emprunt de 300€ à 8 000€ pour une période allant de 6 mois à 7 ans.
  • Créa-Sol : L’organisme permet aux professionnels un emprunt de 500€ à 10 000€ pour 6 à 84 mois.
  • Crédit Municipal : Cet organisme propose un emprunt de 300€ à 3 000€ pour une période de 6 à 60 mois.
  • Crédit Mutuel : L’organisme propose un crédit solidaire allant de 500€ à 5 000€ sur une durée de 48 mois.
  • Crésus : L’organisme permet un emprunt de 300€ à 5 000€ pour 6 à 48 mois.
  • Croix-Rouge : La Croix Rouge propose un emprunt allant de 300€ à 3 000€ sur une période de 6 à 36 mois.
  • Emmaüs : L’organisme propose un microcrédit de 100€ à 1 500€ sur une période de 1 à 24 mois.
  • Familles Rurales : le microcrédit Élan est proposé pour un montant maximum de 3 000€ et une durée de 3 ans.
  • Restos du cœur : Les Restos du Coeur proposent un emprunt de 300€ à 3 000€ sur une période de 12 à 60 mois.
  • Secours Catholique : L’organisme propose un prêt allant de 300€ à 3 000€ remboursables entre 3 et 36 mois.
  • UNAF : L’UNAF permet d’emprunter 300€ à 3 000€ pour 6 à 36 mois.

Certains de ces acteurs n’abordent que des besoins spécifiques (investissement pro, mobilité…) tandis que d’autres sont plus généralistes (achat en grande distribution, vacances…).

N’hésitez pas à contacter un accompagnateur social pour identifier l’organisme le plus adapté à votre projet !

Les autres solutions pour trouver de l’argent sans avis d’imposition

Le microcrédit social est donc un dispositif parfaitement adapté si vous n’êtes pas imposable du fait de vos revenus.

En plus de bénéficier de conditions favorables, il est aussi compatible avec d’autres leviers de financements, eux aussi pensés pour les personnes avec de faibles ressources. 

Microcrédit personnel

Le microcrédit personnel est un dispositif pensé pour compléter un financement, ou faciliter la réalisation d’un petit projet.

Avec un prêt allant jusqu’à 8 000€, des mensualités pouvant être étendues sur plusieurs mois ainsi qu’un taux d’intérêt modéré (1.5% – 4%), ce crédit est parfaitement adapté si vous avez de faibles revenus. Sachez qu’il existe aussi pour les micro entrepreneurs, au travers du microcrédit professionnel. 

Crédit renouvelable

Le crédit renouvelable, ou crédit revolving, est un outil de financement extrêmement flexible. Il peut bénéficier de mensualités décalées dans le temps, ainsi que d’un accès direct aux fonds prêtés, sur simple demande à la banque.

Dans certains cas, ce crédit vient aussi avec une carte bancaire dédiée à l’usage de la somme créditée sur le compte bancaire. Attention cependant : la flexibilité du crédit renouvelable est compensée par des taux d’intérêt souvent plus élevés que les prêts classiques.

Trouver un mini crédit personnel spécial sans avis d’impôt avec VERILOR

Vous n’êtes pas imposable et recherchez la meilleure solution pour financer votre projet ? Alors vous êtes au bon endroit !

Verilor est un comparateur en ligne gratuit et sans engagement, qui vous permet de comparer en quelques clics toutes les offres du marché. Simple, complet, notre outil vous accompagne pour faire le meilleur choix de financement !