Faire une demande de microcrédit quand on est indépendant

Le microcrédit quand on est indépendant

De plus en plus de Français se tournent vers le statut d’indépendant pour leur activité. Plus flexible, parfois plus rémunératrice, cette situation n’a cependant pas que des avantages.

En effet, être indépendant mène à ne pas avoir de fiche de paie ou de justificatif de salaire. De quoi refroidir les banques en cas de demande de prêt. Pour autant, une solution existe, parfaitement adaptée à votre situation : le microcrédit social.

En bref, le microcrédit social est :

  • Un dispositif venant compléter l’offre bancaire.
  • Une solution de financement adaptée au statut d’indépendant.
  • Un crédit social sur dossier, délivré par plusieurs organismes en France.
  • Un prêt compatible avec d’autres dispositifs, pour compléter votre besoin de financement.

Indépendant, qu’est ce que c’est ?

Pour commencer, qu’entendons nous par indépendant ? Il s’agit d’un statut désignant des personnes dont l’activité n’est pas salariée.

Vous pouvez donc être indépendant en tant que micro entrepreneur, ou bien au travers d’une profession libérale. Ce statut n’est pas synonyme de faibles revenus, mais par contre de précarité.

En effet, l’indépendant n’a pas de salaire fixe mais une rémunération à la hauteur de son activité et du règlement de ses factures par sa clientèle. Une telle situation amène donc à une forme d’instabilité financière récurrente, ce qui rend alors complexe l’accès à un prêt ou à un crédit bancaire traditionnel. 

Les difficultés à trouver un crédit quand on est indépendant

Si vous êtes indépendant, il vous est sans doute difficile de justifier vos revenus. Il existe bien sûr des solutions, comme le bilan annuel comptable ou bien votre déclaration annuelle d’imposition.

Cependant, ces documents ne garantissent pas la stabilité de votre activité ni de votre rémunération. En l’absence de fiche de paie et, généralement, de contrat de travail à durée indéterminée, beaucoup de banques refusent de délivrer un prêt à un indépendant.

Mais pour autant, pouvez vous obtenir un financement pour vos projets malgré ce statut ? La réponse est oui, grâce à un dispositif spécifiquement conçu pour les personnes précaires. Il s’agit du microcrédit social. 

Microcrédit, comment ça fonctionne quand on est indépendant ?

Le microcrédit social est un dispositif pensé pour toutes les personnes en situation de précarité sociale, professionnelle ou financière.

En tant qu’indépendant, vous pouvez entrer dans ce profil. Ce crédit social est garanti par l’État, la Caisse des Dépôts ainsi que l’organisme prêteur, que ce soit une banque ou un fond d’action sociale. Il est destiné : 

  • Aux personnes à faibles ou très faibles revenus.
  • Aux personnes en situation d’instabilité professionnelle.
  • Aux interdits bancaires et personnes fichées par la Banque de France
  • Aux étudiants, salariés précaires, indépendants.
  • Aux personnes en difficulté financière ou sociale.

Ce microcrédit social bénéficie de taux d’intérêt modérés, voire nuls dans certaines situations, ainsi que d’échéances allongées, pouvant s’étendre sur plusieurs années.

Il peut monter jusqu’à 12 000€ en fonction de l’organisme. En fonction de votre besoin, il peut venir avec un accompagnement social pour préparer votre dossier, mais aussi organiser votre gestion des échéances.

Quelles conditions pour obtenir un microcrédit social en étant indépendant ?

Le microcrédit social est un dispositif pensé pour accompagner les personnes en difficulté financière, ne pouvant pas se tourner vers les organismes bancaires traditionnels.

Il est délivré sur dossier, composé de pièces à fournir à l’organisme prêteur.

Microcrédit social, pour les exclus du système bancaire

Si vous êtes indépendant et à la recherche d’un financement de projet, personnel ou professionnel, le microcrédit social est le dispositif le plus adapté.

Pensé pour faciliter l’accès au prêt pour les personnes exclues du système bancaire, il est la solution idéale pour votre besoin. Cependant, même si ce dispositif bénéficie d’un accès facilité, il reste malgré tout conditionné à l’acceptation de votre dossier.

Les justificatifs à fournir

Pour obtenir un microcrédit social, vous devez fournir à l’organisme prêteur un dossier contenant des pièces justificatives.

Si les attendus peuvent varier d’un établissement à l’autre, certains éléments restent malgré tout communs : 

  • Pièce d’identité
  • RIB (Relevé d’Identité Bancaire)
  • Déclaration d’imposition ou avis de non imposition
  • Preuves du projet à financer

Votre statut d’indépendant nécessitera sans doute des pièces complémentaires. Ainsi, certains organismes vous demanderont un relevé de compte récent ainsi qu’un bilan comptable de votre activité.

Pour faciliter la demande, vous pouvez aussi vous tourner vers le portage salarial. Il s’agit d’une solution idéale pour les indépendants, permettant d’accéder à des fiches de paie tout en conservant son activité.

Pièces demandées lors de la création du dossier de microcrédit intérimaire.

Où obtenir un microcrédit social en tant qu’indépendant ?

Pour obtenir un microcrédit social, vous devez vous tourner vers l’un des organismes prêteurs faisant partie du dispositif. Un certain nombre d’établissements sont à votre disposition : 

  • ADIE : L’ADIE permet aux professionnels d’emprunter de 300€ à 12 000€ pour 6 à 48 mois.
  • Banque Postale : La Banque Postale propose des microcrédits allant jusqu’à 5 000€ sur 60 mois.
  • BNP : La BNP propose le mini-prêt pouvant aller jusqu’à 1 000€ sur une période de 3 mois.
  • CAF : La CAF propose un emprunt de 200€ à 3 500€ pour un délai de 3 à 36 mois.
  • CCAS : Les CCAS proposent un emprunt de 300€ à 8 000€ pour une période allant de 6 mois à 7 ans.
  • Créa-Sol : L’organisme permet aux professionnels un emprunt de 500€ à 10 000€ pour 6 à 84 mois.
  • Crédit Municipal : Cet organisme propose un emprunt de 300€ à 3 000€ pour une période de 6 à 60 mois.
  • Crédit Mutuel : L’organisme propose un crédit solidaire allant de 500€ à 5 000€ sur une durée de 48 mois.
  • Crésus : L’organisme permet un emprunt de 300€ à 5 000€ pour 6 à 48 mois.
  • Croix-Rouge : La Croix Rouge propose un emprunt allant de 300€ à 3 000€ sur une période de 6 à 36 mois.
  • Emmaüs : L’organisme propose un microcrédit de 100€ à 1 500€ sur une période de 1 à 24 mois.
  • Familles Rurales : le microcrédit Élan est proposé pour un montant maximum de 3 000€ et une durée de 3 ans.
  • Restos du cœur : Les Restos du Coeur proposent un emprunt de 300€ à 3 000€ sur une période de 12 à 60 mois.
  • Secours Catholique : L’organisme propose un prêt allant de 300€ à 3 000€ remboursables entre 3 et 36 mois.
  • UNAF : L’UNAF permet d’emprunter 300€ à 3 000€ pour 6 à 36 mois.

Les autres solutions pour trouver de l’argent en tant qu’indépendant

Que vous souhaitiez financer un projet personnel ou un investissement professionnel, d’autres dispositifs peuvent venir compléter l’offre de microcrédit social. Ils sont compatibles avec le microcrédit social et peuvent bénéficier de conditions d’emprunt allégées.

Microcrédit personnel

Le microcrédit personnel est un dispositif dans la même logique que le microcrédit social. Il est conçu pour faciliter l’accès à des biens et services, grâce à un prêt simplifié de maximum 8 000€.

Ce microcrédit bénéficie aussi d’une durée de remboursement modulable, ainsi que d’un taux d’intérêt modéré, de 1.5% à 4%.

Pour les indépendants et micro entrepreneurs, sachez que ce financement existe aussi pour votre activité ; il s’agit du microcrédit professionnel.

Crédit renouvelable

Aussi connu sous le nom de crédit revolving, il s’agit d’un prêt à la consommation offrant une grande liberté d’utilisation.

Il bénéficie de mensualité pouvant être reportées, ainsi que d’un accès facilité à la somme empruntée, sur simple demande à votre banque.

Notez tout de même que cette flexibilité vient avec une contrepartie. En effet, le taux d’intérêt d’un crédit renouvelable est généralement plus élevé que pour un prêt à la consommation classique.

Trouver un mini crédit personnel spécial indépendant avec VERILOR

Vous êtes un indépendant, à la recherche d’un micro crédit adapté à votre situation ? Verilor est là pour vous ! Notre plateforme, gratuite et sans engagement, vous permet en quelques clics de comparer les meilleures offres du marché.

TAEG, forfaits, délais de remboursement… Retrouvez toutes les informations directement depuis notre comparateur.