Microcrédit pour les situations financières compliquées

Si vous traversez une situation financière compliquée, sans doutes avez vous constaté la difficulté pour obtenir un crédit auprès d’une banque traditionnelle.

Contrat de travail précaire, minima sociaux, absence de fiche de paie… Autant de situations qui vous excluent de fait du système bancaire, du moins dès qu’il s’agit de trouver une solution de financement.

Mais pour autant, tout n’est pas perdu. Un dispositif, spécifiquement conçu pour les personnes en situation de précarité, existe. Il s’agit du microcrédit social, un prêt garanti par l’État, la Caisse des Dépôts, la Banque de France ainsi que l’organisme prêteur.

Faire un microcrédit quand on est exclu du système bancaire

En cas d’incident avec le système bancaire, la Banque de France peut vous inscrire sur l’un de ses fichiers.

Cette action, bien que temporaire, vous amène à devenir une persona non grata pour la plupart des banques. Si celles-ci refuseront votre dossier pour toute demande de prêt, le microcrédit reste une solution accessible.

Des dossiers sur des étagères, dans des archives.

Faire une demande de microcrédit quand on est surendetté

Le surendettement survient lorsque vous ne pouvez plus rembourser vos dettes, ou bien payer vos factures. La situation se résorbe une fois l’ensemble de vos créances résorbées.

Mais, dans l’intervalle, impossible d’emprunter de l’argent auprès d’une banque. Alors, pour financer vos projets, vous pouvez vous tourner vers le microcrédit.

Sachez qu’un accompagnement social est possible, afin de préparer le dossier mais aussi le remboursement des échéances, et ce afin d’éviter une aggravation de votre dette.

En savoir plus sur le microcrédit pour surendetté

Faire une demande de microcrédit quand on est FICP

Si vous êtes inscrit au FICP (Fichier des Incidents de remboursement de Crédits aux Particuliers), vous avez donc connu des difficultés dans la gestion de vos échéances pour un prêt.

Si cela conduit la plupart des banques à refuser votre dossier, le microcrédit reste une option viable. La préparation du dossier de demande nécessite cependant une grande vigilance à la vue de votre situation. Découvrez comment obtenir un microcrédit quand on est inscrit au FICP.

En savoir plus sur le microcrédit pour FICP

Faire une demande de microcrédit quand on est fiché Banque de France

Le fichage Banque de France est une procédure qui peut s’étendre sur 5 ans maximum. Il arrive suite à un incident bancaire, une interruption de remboursement ou encore un chèque sans provision.

Cette situation amène la plupart des banques traditionnelles à refuser votre dossier en cas de demande de crédit. Alors, pour financer votre projet, vous pouvez vous tourner vers le microcrédit.

En savoir plus sur le microcrédit pour fiché Banque de France

Faire une demande de microcrédit quand on est FCC

Un chèque utilisé sans provision mène souvent à l’inscription au Fichier Central des Chèques (FCC) par la Banque de France.

Cette procédure rend votre dossier peu attractif pour le système bancaire traditionnel. Pour autant, vous pouvez financer votre projet grâce à un dispositif spécifiquement conçu pour les exclus du système bancaire : le microcrédit.

En savoir plus sur le microcrédit pour FCC

Faire une demande de microcrédit quand on est interdit bancaire

Être interdit bancaire vous coupe de beaucoup de services traditionnels. Demandes de prêts bloquées, accès aux crédits à la consommation impossible, carte bancaire bridée…

Si cette situation rend votre quotidien plus complexe, vous pouvez malgré tout financer vos projets. Pour ce faire, le microcrédit est la solution la plus adaptée à votre besoin.

En savoir plus sur le microcrédit pour interdit bancaire

Faire un microcrédit quand on est travailleur précaire

De plus en plus de Français se retrouvent dans une situation professionnelle précaire. Si vous êtes vous aussi dans cette situation, sans doute rencontrez vous des difficultés pour financer vos projets professionnels.

En dehors des banques traditionnelles, souvent réticentes à un profil précaire, un dispositif spécifique existe. Il s’agit du crédit social, conçu pour favoriser l’inclusion sociale et bancaire.

Des silhouettes sur des cubes avec une loupe devant.

Faire une demande de microcrédit quand on est intérimaire

Le statut d’intérimaire est souvent synonyme de précarité. Au delà des considérations de revenus, il s’agit d’une forme d’emploi qui ne garantit presque aucune pérennité.

Cette situation mène donc, malheureusement, à l’impossibilité de contracter un prêt dans une banque classique. Pour autant, une solution existe, conçue pour les travailleurs précaires. Il s’agit du microcrédit social.

En savoir plus sur le microcrédit pour intérimaire

Faire une demande de microcrédit quand on est indépendant

En tant qu’indépendant, vous ne pouvez pas justifier d’un revenu pérenne et stable, en dehors de très rares cas de figure. Une situation qui ferme la plupart du temps les portes du monde bancaire traditionnel.

Alors, pour financer vos projets, personnels comme professionnels, vous pouvez vous tourner vers le microcrédit social. Ce dispositif financier est spécifiquement conçu pour les personnes en situation de précarité.

En savoir plus sur le microcrédit pour indépendant

Faire une demande de microcrédit avec faible revenu

De faibles revenus sont souvent synonymes de difficultés pour obtenir un financement de projet. La capacité de solvabilité d’un emprunteur est en effet calculée en grande partie sur les ressources mobilisables dans l’échéancier de remboursement.

Pour autant, vous pouvez vous tourner vers un dispositif destiné aux personnes en situation de précarité : le crédit social.

En savoir plus sur le microcrédit pour faible revenu

Faire une demande de microcrédit quand on est en CDD

Contrairement au CDI, le CDD représente une forme d’instabilité professionnelle et donc, logiquement, financière.

Ce statut entraîne une perte de confiance de la part des banques qui refuseront alors, dans la plupart des cas, de vous accorder un prêt. Mais, malgré ce blocage, vous pouvez financer votre projet même en étant en CDD. Pour cela, vous pouvez compter sur le dispositif de microcrédit.

En savoir plus sur le microcrédit pour CDD

Faire un crédit quand on est au chômage

Le chômage est un mot large englobant de nombreuses situations. Fin d’études, déclassement pour causes médicales, licenciement économique…

Le point commun à tous ces cas de figures demeure la précarité financière et sociale de l’absence d’emploi. Un statut qui mène la plupart des banques à vous refuser tout prêt pour financer vos projets.

Mais une solution existe : le microcrédit social.

En savoir plus sur le microcrédit au chômage

Faire une demande de microcrédit sans revenu

L’absence de revenus est une situation dure à vivre, qui bloque beaucoup de possibilités. Financer ne serait-ce qu’un achat de voiture pour favoriser votre insertion professionnelle devient alors compliqué, si ce n’est impossible.

Malgré tout, une solution existe, au travers du microcrédit social. Ce dispositif de financement est spécifiquement conçu pour les personnes avec de très faibles ressources souhaitant financer un projet personnel ou professionnel.

En savoir plus sur le microcrédit sans revenu

Faire une demande de microcrédit sans bulletin de salaire

Un certain nombre de situations empêchent d’avoir un bulletin de salaire : intérim, chômage, microentreprise…

Quelle que soit la raison, l’absence de ce justificatif dans vos dossiers de demande de prêt rend quasiment impossible l’obtention d’un financement. Cependant, vous pouvez vous tourner vers le microcrédit social pour donner vie à vos projets.

En savoir plus sur le microcrédit sans bulletin de salaire

Faire une demande de microcrédit sans avis d’impôt

Votre avis d’imposition est délivré chaque année, après avoir déclaré vos revenus. Il existe malgré tout des situations où aucun avis d’impôt n’est accessible.

C’est par exemple le cas si, au contraire, un avis de non-imposition vous est remis par l’administration fiscale. Si cette situation bloque votre accès aux prêts bancaires classiques, vous pouvez tout de même vous tourner vers un financement sous forme de crédit social.

En savoir plus sur le microcrédit sans avis d’impôt

Faire une demande de microcrédit quand on est au RSA

Vous êtes bénéficiaire des minima sociaux ? Sans doute avez vous alors rencontré des difficultés pour financer vos projets personnels ou professionnels.

Ces ressources, considérées comme faibles par les banques, ne permettent pas de garantir la solvabilité d’un crédit. Malgré tout, vous pouvez accéder à un dispositif spécifiquement pensé pour les personnes précaires : le microcrédit social.

En savoir plus sur le microcrédit au RSA

Autre situation

Le microcrédit social est donc le dispositif idéal pour toutes les personnes précaires. Avec un montant pouvant aller jusqu’à 12 000€ et des taux d’intérêt modérés, il vous permet de financer un projet malgré l’absence de stabilité financière ou professionnelle.

Un dispositif pensé pour de nombreux profils, de tout âge ou situation.

Une jeune personne regarde une pile de cahiers.

Faire une demande de microcrédit quand on est jeune

Que vous soyez étudiant ou jeune actif, votre entrée dans la vie d’adulte n’est pas toujours facile. Pour financer vos premiers projets (auto, formation, études…), la plupart des banques refusent votre dossier.

Mais pour autant, il n’est pas impossible de financer votre projet en tant que jeune ! Le dispositif de microcrédit social est parfaitement adapté à votre situation.

En savoir plus sur le microcrédit pour les jeunes

Trouvez votre financement avec Verilor

Vous êtes en difficulté financière et vous cherchez le crédit le plus adapté à votre situation ? Verilor est là pour vous ! Notre comparateur en ligne vous permet d’accéder aux meilleures offres du marché en quelques clics.

Simple d’usage, Verilor vous donne accès à toutes les informations pertinentes : TAEG fixe, montants, durées de remboursement … Sans engagement, notre comparateur vous accompagne pour faire le meilleur choix !