Conséquences de l’arrêt de travail pour le salarié

Conséquences de l’arrêt de travail pour le salariéUn salarié en arrêt de travail pour cause de maladie professionnelle ou non professionnelle, ou bien à la suite d’un accident du travail, peut percevoir des indemnités journalières de la part de son employeur dans certains cas.

Il doit cependant veiller à respecter les préconisations de son médecin et peut faire l’objet d’une contre-visite, que ce soit à l’initiative de la Sécurité sociale ou de son employeur.

Les indemnités complémentaires en cas d’arrêt de travail

La conséquence d’un arrêt de travail pour le salarié dépend en réalité de son ancienneté dans l’entreprise. S’il a effectivement communiqué le justificatif médical à son employeur dans les 48 heures et qu’il est présent dans l’entreprise depuis au moins une année, il pourra alors percevoir des indemnités complémentaires.

Ces dernières viennent compléter les indemnités journalières perçues par la Sécurité sociale (la CPAM). Une fois que la CPAM reçoit l’attestation de salaire envoyée par l’employeur, elle calcule les droits du salarié et commence à lui verser des indemnités journalières.

Les indemnités sont versées pendant toute la durée de l’arrêt de travail. Il est à noter que le salarié ne peut pas bénéficier de l’indemnité complémentaire de la part de l’employeur s’il ne perçoit pas les indemnités journalières versées par l’assurance maladie.

Le respect des dispositions précisées par le médecin

Un médecin qui prescrit un arrêt de travail pour un salarié précise les horaires de sorties autorisées. Parfois, il indique que ces dernières sont libres. En contrepartie du droit pour l’employeur de verser des indemnités complémentaires, il peut procéder à une contre-visite médicale.

Le salarié doit donc respecter scrupuleusement les horaires de sorties. La contre-visite permet de déterminer si l’arrêt de travail est justifié ou si le collaborateur est en mesure de reprendre le travail.

Conséquences de l’arrêt de travail pour le salarié
5 (100%) 1 vote