Statistiques de l’absentéisme en France dans le secteur public

Statistiques de l’absentéisme en France dans le secteur public

Selon de nombreuses études quantitatives, le taux d’absentéisme est à la hausse. En 2017, il était de 4,72 %, ce qui équivaut à une durée moyenne de 17 jours d’absence par salarié et par an.

On estime ainsi que près de 33 % des salariés sont absents du travail au moins une fois dans l’année. Au niveau national, ces statistiques permettent de faire la lumière sur un phénomène bien connu des employeurs et des entreprises depuis de nombreuses années, à savoir l’absentéisme en entreprise. Explications sur les statistiques de l’absentéisme dans le secteur public en France.

L’absentéisme a augmenté dans le secteur public

Dans le secteur public, l’absentéisme est plus important à mesure que passent les années. On estime que le coût économique moyen est de 60 milliards d’euros.

Les micro-arrêts d’une journée coûtent en moyenne 170 millions d’euros chaque année. De manière générale, les salariés sont bien plus nombreux à s’arrêter et l’arrêt dure plus longtemps. D’un point de vue européen, la France est plutôt mal placée, derrière l’Italie avec 19 jours d’absence en moyenne par salarié et par an.

Cependant, la Grande-Bretagne n’en comptabilise que 5 par an et par salarié. Entre 2010 et 2016 le taux d’absentéisme a augmenté de 7 %. Dans une entreprise de 1000 salariés, les arrêts de travail représentent en matière d’équivalence 43 salariés absents chaque année.

Cet absentéisme récurrent est sans aucun doute le signe d’un problème plus important dans le secteur public, concernant entre autres les conditions de travail et les contraintes psychosociales. Les causes de l’absentéisme sont en effet très nombreuses et le coût de l’absentéisme est élevé.

Les statistiques révèlent aussi que le nombre d’absences est plus important dans les métiers à forte pénibilité. Les seniors sont absents en moyenne 50 jours par an, contre 29 jours pour la tranche des 30 ans. Il existe aussi des disparités régionales importantes.

Le secteur public touché par de nombreux arrêts maladie

Chaque année, c’est presque un agent sur deux qui est absent pour des raisons de santé. La durée de l’absence est en moyenne d’1 mois. En outre, la Cour des comptes a noté un niveau assez préoccupant de cet absentéisme dans les collectivités locales.

En effet, le phénomène est surreprésenté dans ces collectivités, bien plus que dans les autres fonctions publiques. La fonction publique d’État est la moins touchée par ce fléau, à peu près au même niveau que pour le secteur privé. Les résultats s’expliquent facilement puisque les agents de la fonction publique d’État sont assez proches des fonctions de cadres du secteur privé.