Les coûts cachés de l’absentéisme pour l’entreprise

Les coûts cachés de l’absentéisme pour l’entrepriseChaque année, les salariés sont en arrêt de travail en moyenne pendant 16 jours. Certains en prennent davantage (notamment les salariés de plus de 50 ans). Ces arrêts de travail ont une répercussion importante sur l’entreprise.

En effet, en plus des frais directs et indirects, le coût de l’absentéisme pour l’entreprise comprend des dépenses cachées, non prises en compte dans le calcul comptable.

Définition des coûts cachés de l’absentéisme

Qu’est-ce qu’un coût caché ? En réalité, il s’agit de coûts financiers qui ne sont pas pris en considération dans le calcul comptable classique. Ils sont en règle générale intégrés indirectement dans le coût des activités, des services et des produits.

Cependant, ces coûts sont de nature à pouvoir mettre en difficulté la performance de l’entreprise et parfois même sa pérennité. Les coûts cachés proviennent généralement d’une problématique sociale interne à l’entreprise, en lien avec le management et l’organisation.

L’absentéisme en est une des causes. On estime ainsi que chaque année, le coût de l’absentéisme pour l’entreprise lié au mal-être des salariés est de 3 500 € par salarié. Ce coût englobe les micro-absences de quelques jours ou encore la perte de motivation des salariés qui peut entraîner une baisse de la productivité.

Les différents types de coûts cachés

Les coûts cachés sont de différentes natures. Agir en interne pour lutter contre l’absentéisme abusif est une solution appropriée face à ces coûts.

  • utilisation du temps professionnel inappropriée et perte de productivité
  • temps supplémentaire passé pour réguler les problèmes techniques, les divers dysfonctionnements dans l’entreprise et les difficultés relationnelles liées à un climat délétère
  • la quantité de produits consommés pour permettre la régulation de tous ces différents problèmes et dysfonctionnements.