Réduire l’absentéisme grâce aux leviers financiers via les primes

Réduire l’absentéisme grâce aux leviers financiers via les primesPour l’année 2017, le coût de l’absentéisme s’élève à environ 7 milliards d’euros. Bien qu’il ne s’agisse absolument pas d’un levier suffisant pour réduire l’absentéisme, il a été démontré statistiquement que les primes sont autant de moteurs pour réduire l’absentéisme en entreprise.

Comment mettre ces leviers financiers en place ? Quel rôle l’employeur a-t-il dans cette démarche ?

La prime d’intéressement, premier levier financier de lutte contre l’absentéisme

Nombreuses sont les entreprises à proposer à leurs salariés le bénéfice d’une prime d’intéressement.

En effet, bien que cette prime représente une dépense supplémentaire, elle n’est en rien comparable avec les indemnités complémentaires à verser aux salariés absents, sans oublier toutes les contre-visites médicales à ordonner.

En matière de temps et d’argent, la prime mensuelle dont bénéficient les salariés présents assidûment au travail est une petite révolution. Cette idée peut paraître certes incongrue mais porte ses fruits en pratique.

Adapter la prime pour plus d’efficacité contre l’absentéisme en entreprise

L’un des effets pervers de la prime mensuelle est de déséquilibrer les rapports entre les salariés. Ainsi, si un salarié est absent un jour dans le mois, ce bonus est purement et simplement supprimé.

Il s’agit là d’une décision un peu radicale qui peut avoir l’effet inverse que celui escompté. L’intérêt n’est pas de pousser les salariés à se rendre au travail même quand ils sont malades mais bien de savoir comment réduire l’absentéisme, surtout illicite.

Ainsi, il peut être intéressant de pondérer l’avantage financier de la prime en la refusant surtout aux personnes qui abusent du système des arrêts de travail. Les salariés peuvent par exemple avoir un certain nombre d’arrêts maladie autorisés au-delà duquel la prime est supprimée.

On peut imaginer d’autres sortes de primes, comme la prime à l’assiduité par exemple. Tout est fonction de la politique d’entreprise.

Réduire l’absentéisme grâce aux leviers financiers via les primes
5 (100%) 2 votes