Le fonctionnement de la contre-visite médicale

Le fonctionnement de la contre-visite médicaleLa contre-visite médicale a pour objectif d’assurer la bonne marche de l’entreprise et d’éviter autant que possible l’absentéisme intensif.

En effet, face aux nombreux abus de certains salariés, cette démarche est particulièrement utile. Quel est son fonctionnement ? On vous dit tout.

Fonctionnement de la contre-visite dans le cas d’heures de présence obligatoires

La première situation concerne un salarié dont le médecin a prévu des heures de présence obligatoire.

Dans ce cas, le médecin-contrôleur mandaté par l’employeur se présentera par « surprise » pendant les heures obligatoires de présence, au lieu indiqué par le salarié sur son arrêt de travail.

S’il est présent, il doit se soumettre au contrôle du professionnel de santé. Le médecin informe le salarié des conclusions et transmet le rapport à l’employeur et à la CPAM.

S’il est absent, il dresse un constat d’absence. L’employeur pourra alors tirer les conséquences qui s’imposent si l’absence du salarié est injustifiée.

Fonctionnement de la contre-visite dans le cas d’heures de sorties libres

Il est tout à fait possible que le médecin ait décidé d’autoriser le salarié à sortir de manière libre, pour se rendre chez le médecin notamment.

Dans ce cas, il faudra adresser au salarié une convocation le renseignant sur les détails du rendez-vous médical. L’employeur dispose à cet égard de plusieurs modes de communication adaptés.

Le médecin contrôleur reçoit ensuite le salarié au sein de son cabinet et procède à un contrôle médical. Il rédige ses conclusions et les transmet. Il est tenu d’informer également le salarié ausculté de ces résultats.

Si ce dernier ne se rend pas au rendez-vous et que cela n’est pas justifié, l’employeur peut alors décider de suspendre le versement des indemnités complémentaires.

Le fonctionnement de la contre-visite médicale
5 (100%) 1 vote