Baromètre taux moyen des meilleurs crédits auto

Quel est votre projet ?

Montant de votre prêt

Durée de votre prêt

ans

Mensualité

Demande de crédit

Votre demande de crédit en 4 minutes CHRONO

Rapide

Meilleur taux

Sans engagement

Montant de votre prêt


✔️ Sans engagement ✔️ Réponse instantanée

Baromètres des meilleurs taux de crédits auto

Durée du crédit1 an
12 mois
2 ans
24 mois
3 ans
36 mois
4 ans
48 mois
5 ans
60 mois
6 ans
72 mois
500 à 4999 €3,29 %3,44 %3,65 %3,85 %3,98 %4,01 %
5000 à 9999 €3,88 %3,95 %4,15 %4,33 %4,45 %4,86 %
10000 à 14999 €4,25 %4,39 %4,59 %4,77 %4,85 %5,15 %
15000 à 75000 €5,31 %5,46 %5,77 %5,81 %5,90 %6,02 %
TAEG moyen

Avec quels types de crédits peut-on acheter une voiture ?

Lorsque vous avez un projet d’achat d’une voiture neuve ou d’occasion, plusieurs solutions s’offrent à vous en matière de financement. 

Premièrement, vous avez la possibilité d’utiliser votre épargne, soit pour un apport personnel permettant de baisser le montant à emprunter, soit pour financer l’intégralité de l’achat, par exemple pour une voiture d’occasion peu chère.

La plupart des acheteurs vont toutefois choisir de passer par le crédit pour l’achat d’une voiture, car cela leur permet de ne pas utiliser, ou en petite partie, leurs économies, et de lisser le remboursement sur une période qui leur convient.

Si vous décidez de souscrire un crédit auto, vous pouvez soit opter pour un prêt auto affecté, soit choisir un prêt personnel non affecté.

Chacune de ces options possède ses propres avantages, même si le crédit auto affecté est la solution la plus utilisée et la plus avantageuse.

Crédit auto au meilleur taux

Le prêt personnel, un crédit consommation sans justificatif, vous apporte l’avantage d’une liberté de dépense, une fois la somme d’argent obtenue.

En empruntant par exemple 15 000 euros, vous pourrez décider d’allouer 13 000 euros à l’achat d’un véhicule d’occasion, puis 2000 euros pour diverses dépenses de loisirs.

Par contre, le taux débiteur fixe de ce prêt personnel sera plus élevé que le taeg du crédit auto affecté, donc le montant total également. 

L’autre option, le crédit auto affecté, est également un prêt à la consommation mais qui est spécifiquement destiné à l’acquisition d’une voiture en particulier, sur présentation d’un justificatif, qui peut être une facture ou un bon de commande, provenant d’un concessionnaire automobile.

L’avantage est son taux annuel effectif global, le taeg, qui est plus bas, étant donnée la prise de risque moindre de l’organisme, qui connaît précisément l’utilisation à venir de cet emprunt.

En plus de ce taux de prêt auto intéressant, cette option vous protège en cas d’annulation de la vente.

Vous n’aurez rien à payer ni rembourser si l’achat du véhicule est avorté, contrairement au prêt personnel, qui n’est affecté à aucun projet particulier.

Sur quels critères sont calculés les taux de crédit auto ?

Les taux auto, c’est-à-dire le taux débiteur d’un crédit auto, fonctionne de la même façon que les taeg, hors assurance, des autres types de crédits à la consommation. 

Les facteurs qui influent sur ce taux sont la conjoncture économique et les décisions des banques centrales, l’organisme de crédit, les modalités de remboursement du crédit, et votre profil d’emprunteur.

Concernant le premier point, cela ne dépend pas de vous, mais des décisions prises au niveau européen, puis des banques françaises, sur les taux directeurs, les taux d’intérêt et le taux d’usure qui s’applique.

Depuis maintenant plusieurs années, les taux pour tous types de crédits sont à des niveaux bas, ce qui est intéressant pour emprunter.

Ensuite, le taux auto va dépendre des organismes, certains présentant des taeg plus attractifs que d’autres selon le type de prêt, et c’est pour cette raison qu’une bonne comparaison est nécessaire pour trouver le meilleur crédit auto.

Le critère suivant, qui est très important voire déterminant pour le calcul de votre taux de crédit auto, concerne les modalités de ce prêt.

Le taeg va dépendre du montant du crédit, et de la durée de remboursement, ce qui va influer sur le montant des mensualités.

Plus votre crédit sera long à rembourser, et plus le taux sera élevé, car la prise de risque augmente. Donc pour faire baisser ce taux auto, il faudra essayer de réduire au mieux la durée de remboursement.

Aussi, le taeg fixe va être plus élevé avec des crédits auto de plus petite somme, que pour des prêts auto plus importants. Les modalités du crédit vont aussi dépendre de la voiture, notamment si elle est neuve ou d’occasion.

Enfin, votre profil d’emprunteur et votre dossier vont jouer un rôle important pour le calcul du taux annuel effectif global. Une situation financière et personnelle stable et solide vous garantit un taux au plus bas.

En quoi un baromètre des taux peut aider à faire son choix de crédit auto ?

Le baromètre des taux appliqués en matière de crédits à la consommation, et plus précisément de crédit auto, est un indicateur très utile lors de votre recherche et de la comparaison des offres de crédit auto.

Cela va vous permettre d’avoir une idée plus précise des taux appliqués en moyenne, ce qui va vous aider ensuite à différencier une offre de crédit intéressante d’une autre chère par rapport à la moyenne.

Pour trouver le meilleur taux, vous pourrez ainsi vous baser sur ce baromètre lors de votre comparatif, et viser des offres dont le taeg se situe en dessous, ou dans la moyenne de ce qui se pratique.

C’est une façon d’être pleinement informés de l’actualité des taux hebdomadaire ou mensuelle, pour connaître précisément l’état du marché du crédit. 

Si vous ne connaissez pas réellement les taux moyens proposés en France sur un crédit auto, il sera plus difficile de vous y retrouver face à de nombreuses offres.

De toute façon, cette utilisation du baromètre est à coupler avec celle de nos outils destinés à la simulation, la recherche et la comparaison des offres de prêt auto.

Quels sont les différents types de taux pour un crédit voiture ?

Comme vu précédemment, un certain nombre de paramètres vont modifier et impacter le taux de votre prêt voiture. Selon les organismes il est possible que le taux soit légèrement plus élevé pour un véhicule d’occasion que pour une voiture neuve.

Taux appliqués à une voiture neuve

La fourchette de taux applicable peut être assez large, selon la durée de remboursement, le montant et le profil de l’acheteur.

Ainsi, le taeg pourra s’échelonner en général entre 0,8 et 5% pour un crédit auto voiture neuve. Pour un prêt de 15 000 euros sur 24 mois, vous pourrez viser un taux compris entre 1,5 et 2% environ.

Si vous passez à une durée de remboursement de 36 mois, alors le taux montera entre 2,5 et 3% pour la même somme. 

Pour trouver la fourchette la plus basse selon vos modalités, il est indispensable de bien comparer les taux et les offres, et de présenter un dossier de demande de crédit auto plutôt solide.

Taux appliqués à une voiture d’occasion

Les taux appliqués à l’achat d’une voiture d’occasion seront sensiblement les mêmes que pour un véhicule neuf, si elle récente, mais vont augmenter en fonction de l’âge de la voiture. La différence n’est pas significative si le véhicule a moins de 2 ans.

Par contre, plus l’ancienneté est importante, et plus la valeur de la voiture va baisser, ce qui signifie qu’en cas de problèmes de remboursement, l’organisme prêteur ne pourra pas vraiment compter sur la revente de la voiture pour récupérer son argent.

Lors de votre recherche, il faudra donc préciser cette information, s’il s’agit d’un prêt auto affecté, et le taux sera adapté à l’âge de la voiture d’occasion. Par contre, il peut être intéressant d’évaluer la possibilité d’autres solutions de crédit dans certains cas.

Pour des voitures d’occasion assez anciennes, par exemple de plus de 10 ans, et dont la valeur est assez faible, il peut être plus judicieux parfois d’envisager un prêt personnel ou encore un crédit renouvelable, si le montant n’excède pas 3000 ou 4000 euros.

C’est d’autant plus le cas si vous décidez d’acheter votre véhicule auprès d’un particulier directement.

Comment obtenir le meilleur taux de crédit auto du moment ?

Pour obtenir le crédit auto au meilleur taux du moment, plusieurs étapes doivent être respectées.

Tout d’abord, informez-vous avec un baromètre des taux pour avoir une bonne idée des taeg pratiqués sur le moment.

Ensuite, définissez précisément votre capacité d’endettement et d’emprunt, en calculant vos remboursements déjà en cours, avec votre mensualité ou votre loyer.

C’est à partir de ce chiffre que vous pourrez simuler un crédit auto, en partant des mensualités possibles.

Vous pourrez donc faire varier la durée de remboursement pour faire baisser le taux et donc le coût total du crédit.

Ensuite, réunissez les pièces nécessaires de votre dossier, selon le type de prêt choisi, notamment une pièce d’identité, des bulletins de paie, voire des relevés de compte..

Faites ensuite vos demandes de prêt auto en ligne suite au comparateur, et comparez ces offres en prenant en compte les taux du baromètre.

Pour faire baisser le taeg et donc obtenir le meilleur taux, vous devrez présenter le meilleur dossier possible, avec des revenus fixes ces derniers mois, et sans recours au découvert bancaire.

Vous aurez aussi la possibilité, selon votre situation, de raccourcir la durée du crédit, et de faire un apport personnel, pour faire baisser ce taux du prêt voiture.

Sur quels critères sont accordés les prêts auto ?

Les prêts auto sont accordés sur les mêmes critères que les autres crédits à la consommation, la banque devant être garantie du bon remboursement des mensualités, et donc de votre capacité d’emprunt.

Cette capacité va dépendre de votre taux d’endettement et de votre situation professionnelle et financière.

Crédit auto en CDI

Avec le statut de fonctionnaire, le fait d’être en CDI est la meilleure des situations professionnelles pour obtenir un crédit auto facilement, et au meilleur taux.

En effet, la stabilité qu’offre un CDI pour un organisme bancaire est un gage de confiance, qui va permettre d’accélérer la procédure, ou tout au moins de favoriser l’acceptation de votre dossier.

Il faut quand même que votre taux d’endettement soit assez bas pour permettre le remboursement d’un crédit auto en plus, mais le CDI est un bon point pour obtenir un prêt sans encombre.

Crédit auto en CDD

Si vous êtes en CDD, il reste possible de souscrire un prêt auto et de l’obtenir sans refus de la part de la banque, mais il faudra respecter certains critères.

Etant donné que votre situation professionnelle n’offre pas de garantie à long-terme, vous devrez prouver à l’établissement de crédit que malgré tout, vous apportez une certaine stabilité.

Pour cela, il faut éviter des périodes d’inactivité trop longues, avec si possible plusieurs contrats CDD enchaînés à la suite, en montrant des justificatifs.

Aussi, votre situation bancaire doit être irréprochable, sans recours au découvert, et éventuellement avec une capacité d’épargne régulière.

En cas de refus, vous pouvez tenter en augmentant votre apport personnel, ou encore en attendant d’avoir trouvé un CDI.

Crédit auto au chômage

Souscrire un prêt auto si vous êtes au chômage n’est pas la situation la plus facile, car la fragilité de votre situation professionnelle peut décourager les organismes bancaires.

Toutefois cela reste possible à condition que vos droits au chômage soient encore assez longs, par exemple de l’ordre de 18 mois, et que la durée du crédit est courte.

Aussi, cela va dépendre des raisons de votre chômage et de la possibilité de retrouver facilement en emploi dans votre secteur.

En parvenant à donner un apport personnel assez conséquent sur la somme totale, vous réduisez la prise de risque pour la banque. Si vous disposez en plus d’une certaine épargne disponible, l’organisme pourrait être sécurisé.

Quels documents à fournir pour souscrire un crédit auto ?

Comme pour tout crédit à la consommation, un certain nombre de documents sont demandés pour valider un crédit auto. Ils servent tout simplement à informer l’établissement prêteur de votre capacité à bien pouvoir rembourser le prêt.

Cela passe donc par le calcul de votre taux d’endettement, qui doit être au maximum compris entre 33 et 35%, même si d’autres éléments entrent en compte, et notamment le montant des revenus et le reste à vivre.

Une partie des documents vont concerner votre identité, et cela peut se résumer à un passeport ou une carte d’identité, ainsi qu’un justificatif de domicile, et un RIB pour l’identité bancaire.

Ensuite, la partie la plus importante sert à convaincre de vos capacités de remboursement, selon la mensualité demandée.

Ces justificatifs concernent votre situation professionnelle, avec les derniers bulletins de paie, les 3 derniers mois généralement, et pour les indépendants, une attestation de chiffre d’affaires ou un bilan comptable.

Il faut ensuite fournir des documents sur votre situation financière propre, avec selon les cas l’avis d’imposition pour relier aux salaires, et les 3 derniers relevés de compte. Cela sert notamment à vérifier votre gestion budgétaire, votre capacité d’épargne, et votre reste à vivre.

La banque pourra aussi vérifier que vous n’êtes pas régulièrement en découvert bancaire.

Enfin, il peut vous être demandé les contrats de prêts déjà en cours, pour avoir par exemple le montant d’un prêt immobilier à rembourser, ou d’un autre prêt personnel.

A noter qu’il peut aussi être envisageable d’intégrer un prêt auto dans le cadre d’un rachat de crédit.

Il est recommandé de préparer ces pièces et ce dossier à l’avance, pour ne pas perdre de temps au moment de la souscription, et donc de bien calculer vos capacités de remboursement avant la demande.

Dans le cas du prêt auto affecté, il vous faudra enfin fournir un justificatif sur le véhicule à acheter, qui peut être un bon de commande provenant du garage ou d’un concessionnaire. C’est ce document qui permettra le déblocage des fonds.

Mieux comprendre les différents taux de crédit auto

Pour bien faire vos calculs sur le coût total d’un crédit et savoir comment bien comparer les offres de crédit voiture les moins cher entre elles, il est important de connaître les différences entre le taux débiteur et le taeg.

Le taux nominal

Premièrement, le taux nominal est tout simplement le taux d’intérêt du crédit qui correspond au taux du marché, auquel s’ajoute la marge de l’établissement bancaire. 

La banque va se baser sur le taux auquel elle-même emprunte de l’argent, pour ajouter sa propre marge qui intègre ses différents coûts, et qui peut donc varier d’un établissement à l’autre.

Ce taux est seulement l’une des parties du taux total du crédit, car il n’englobe pas les autres frais que peut appliquer l’organisme bancaire. Il est fixé librement par ce dernier, dans la limite du taux d’usure.

Ce taux nominal est inscrit dans les offres de prêt, au même titre que le taeg, qui sert de comparaison entre les crédits.

Le taux débiteur

Le taux débiteur est en fait le taux nominal, dans son appellation la plus courante. Les organismes utilisent en effet plutôt le terme de taux débiteur actuellement, que celui de taux nominal, ou taux facial.

Comme pour le taux nominal, ce taux débiteur fixe est appliqué au capital emprunté, pour calculer les intérêts des mensualités. Il faudra par contre y ajouter les frais qui seront intégrés dans le taeg.

Le taux annuel effectif global

Le TAEG, pour taux annuel effectif global, est ce taux débiteur, qui prend en plus en compte l’ensemble des frais liés à la souscription du crédit.

Il varie en fonction du montant emprunté, il est par exemple différent entre un prêt de 10000 euros sans justificatif d’un prêt de 20000 euros sur 5 ans.

Cela comprend notamment les frais de dossier du prêt auto, comme les commissions ou frais bancaires, ainsi que les frais de garantie notamment.

L’assurance peut être incluse dans ce taeg, mais souvent il est affiché hors assurance, sachant que l’assurance emprunteur n’est que facultative pour un crédit auto.